Cette rubrique présente de nouveaux ouvrages concernant presse écrite et médias. Ils peuvent vous intéresser comme outils de travail ou de réflexion. Tous les ouvrages commentés sont évidemment disponibles à la médiathèque du CAV.

Ne sont présentés sur cette page que les résumés : pour télécharger l'entièreté du commentaire (3-4 pages), cliquez sur le titre de l'ouvrage qui vous intéresse.

Pour les ouvrages antérieurs à l'année en cours, veuillez consulter la rubrique « Archives ».

Des têtes bien faites. Défense de l'esprit critique
Sous la direction de Nicolas Gauvrit et Sylvain Delouvé, PUF, 2019, 287p.

 

 

Les petits soldats du journalisme
Fr. Ruffin; France, Les arènes, 2018

 

Un pamphlet virulent, destructeur, assassin à l'encontre du CFJ, le Centre de Formation des Journalistes à Paris, d'où sortent l'auteur lui-même, mais aussi les Pierre Lescure, Laurent Joffrin, Bernard Pivot, Olivier Giesbert et autres. Mais il va de soi que ce jeu de massacre concerne autant les « valeurs » défendues par le CFJ, même si les trois têtes de chapitre de la table des matières sont : PRODUIRE, ABRUTIR, OBEIR... trois comportements attendus par l'école de ses anciens élèves devenus professionnels et pratiquant un journalisme « convenu et convenable »... Rien qui puisse choquer, rien qui pose question. Et surtout : produire vite, soit copier, couper, compiler les dépêches de l'AFP. Le mieux est de passer de l'information à la communication en somme, une info produite par les institutions, les entreprises, la police ou les syndicats. Et surtout, flatter le consommateur. La fin d'un journalisme engagé, citoyen, indépendant.

 

 

Histoire du transmédia
Coord. par B. Cailler, S. Denis, J. Sapiega, 2015

 

Une belle réflexion sur le récit audiovisuel éclaté. On explore ici les racines du dispositif dans des contenus médiatiques pré-existants aux outils numériques, puis on s'oriente vers les enjeux actuels du transmédia, notamment les incidences narratives sur la structuration du message audiovisuel ainsi que sur les places et le rôle du récepteur, qui se trouve en principe au centre du dispositif. Mais l'accent est également mis sur les stratégies communicationnelles hétérogènes du transmédia, « superposition, diversification, interconnexion des médias et des logiques de réseaux ». Il y a ici un véritable défi esthétique dans ces projets hybrides aux confins des technologies numériques, qui les sous-tendent, et des usages sociaux qui en résultent. Apparaît également ici un travail collaboratif et croisé dans les jeux vidéo, les webdocumentaires, ... Bref, un panorama très documenté de territoires en pleine ébullition.

 

 

Strip Tease se déshabille
M. Lamensch, 2018

 

C'est une formidable aventure télévisuelle qui nous est contée ici par l'un de ses producteurs, tournée avec une certaine folie de 1985 à 2002, en opposition au ton « pédagogique » de la production documentaire de l'époque. Une volonté des réalisateurs de donner à voir, à sentir, à vivre, à comprendre aussi, les rapports humains construisant des milieux sociaux extrêmement diversifiés. Un kaléidoscope, une « comédie humaine », de doux dingues et de marginaux, mais aussi d'hommes politiques, d’Église, de représentants de l'armée et de la noblesse... et des poètes aussi. En tout cas, une très belle expérience de cinéma direct, en immersion dans la réalité qu'il évoque, en proximité physique et affective avec cette réalité sociale. Une manière audacieuse de repenser la télé, et une invitation au lecteur d'aujourd'hui à ressusciter ces moments de grande passion vécus hier face au petit écran.

 
   


Scoop.it